C’est l’heure de la rentrée

C’est l’heure de la rentrée

 

C'est l'heure de la rentrée

C’est l’heure de la rentrée

Pour la 36ème saison, le Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu rouvre ses portes. Le mercredi 13 septembre les cours de judo reprendront au dojo Flora Tristan avenue Nelson Mandela et les cours de ju-jitsu et taïso au dojo Paul Langevin impasse Marcel Pagnol. La préparation physique démarrera samedi 16 septembre au dojo Flora Tristan. Enfin, les élèves du ju-jitsu brésilien et du MMA seront sur les tatamis du dojo Flora Tristan le lundi 18 septembre. Vous pourrez, tout le mois de septembre faire des cours d’essais dans les différentes activités proposées. Tous les cours sont assurés par des professeurs diplômés. Venez découvrir un club familial et dynamique qui permet à ses élèves de pratiquer les arts martiaux en loisir comme en compétition et même pour certains d’atteindre le haute niveau. Pour faire votre inscription, pour récupérer un dossier ou avoir des renseignements complémentaires le club assurera des permanences jusqu’aux vacances de Toussaint. Vous pouvez aussi consulter le site internet : https://seysses-arts-martiaux-judo-ju-jitsu.fr/ Si vous souhaitez découvrir l’ambiance du club, ses différentes actions, suivez l’association sur Facebook, Instagram, Tik Tok.

Remise de ceintures

Remise de ceintures

Plus de 100 judokas présents à la remise de grades du Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu. Un moment solennel.

Plus de 100 judokas présents à la remise de grades du Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu. Un moment solennel.

La fin de la saison du Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu finit chaque année de la même façon, par une remise de grades. Pendant trois semaines, sur les différents cours, les judokas seyssois et lhermois passent leur examen de grades. Des ateliers sur la connaissance des techniques debout et sol, sur les chutes, sur l’arbitrage, sur le vocabulaire du judo sont organisés afin de valider le travail d’une saison. De baby-poussins à vétérans, tout le monde passe devant les différents professeurs du club et se soumet à l’exercice. Le jour du verdict est arrivé et plus de 100 judokas issus des antennes de Seysses et du Lherm sont sur les tatamis du nouveau dojo Flora Tristan à Seysses. Cette journée commence par un échauffement commun et des démonstrations sous l’oeil attentif des parents présents. Enfin, c’est l’heure de la remise de grades et cette saison tous les judokas ont eu leur ceinture, félicitations. Ce moment solennel est suivi par l’assemblée générale, un grand goûter et un repas. Vous pouvez retrouver ce moment exceptionnel sur YouTube grâce à notre partenaire SublimCar à Muret : https://www.youtube.com/watch?v=5q3IGGmdQGo.

2 nouveaux seyssois au pôle espoir de Toulouse

2 nouveaux seyssois au pôle espoir de Toulouse

De gauche à droite Manolo Camus et Hugo Soulié

De gauche à droite Manolo Camus et Hugo Soulié

Il y a trois ans, Tristan Semenadisse rentrait au pôle espoir de Toulouse après quelques années sans aucun représentant seyssois dans cette structure. L’année d’après, c’est au tour de Lorys Tougne de lui emboîter le pas. Cette saison, deux élèves du Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu, encore cadets 1ère année, ont réalisé une formidable saison Hugo Soulié et Manolo Camus. Hugo est devenu vice-champion d’Occitanie et Manolo a fini 3ème. Ils se sont tous les deux qualifiés pour les championnats de France cadets 1ère division à Paris et pour les championnats de France espoir à Ceyrat. Ils étaient donc des candidats tout désignés pour le pôle espoir de Toulouse. Pendant les vacances de Pâques, les deux judokas seyssois passent les examens de détection du pôle espoir lors d’un stage à Rodez. Ils passent cette étape avec succès. Après, il faut être patient et attendre l’étude du dossier scolaire. Fin juin la réponse tombe, le Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu aura bien quatre représentants la saison prochaine au pôle espoir de Toulouse. Le club seyssois montre une nouvelle fois sa capacité à former des judokas et à les aider à aller au plus haut niveau.

En route vers la ceinture noire

En route vers la ceinture noire

Lucas Dumoulard et Xavier Métayer (coach)

Lucas Dumoulard et Xavier Métayer (coach)

Les passages de grades pour la ceinture noire se passent sur un week-end à la maison du judo de Toulouse. Le samedi, deux seyssois sont inscrits dans les épreuves techniques : Hugo Soulié et Lucas Dumoulard. L’UV n°1 est consacré au kata. Après deux belles prestations, Lucas et Hugo valident leur kata. L’UV n°2 est une démonstration des compétences techniques en judo debout et sol, et en ju-jitsu. Lucas est le seul à participer à cette épreuve, Hugo n’étant pas encore prêt. Le judoka seyssois valide ce nouvel UV et continue son sans faute. Le dimanche est consacré à l’UV combat. Hugo ayant déjà cet UV, seul Lucas est engagé dans cette épreuve. Il réalise un parcours presque parfait avec 4 victoires en 5 combats et glane 40 nouveaux points pour son grade. Cette quête est bientôt finie pour Lucas, il ne lui manque plus que 16 points et l’UV arbitrage. Dans la continuité des passages de grades, Nolwenn Raud participe aux championnats de France 2ème division à l’institut du judo à Paris. Elle réalise de belles prestations et accroche une place d’honneur, 9ème. Une super expérience pour cette judokate seyssoise qui espère revenir encore plus forte la saison prochaine.

Un champion du monde japonais pour professeur

Un champion du monde japonais pour professeur

 

Le Groupe du SAM avec Ryuju Nagayama

Le Groupe du SAM avec Ryuju Nagayama

Rencontrer un judoka japonais champion du monde encore en activité est un rêve pour tous les judokas. C’est le cadeau qu’offre le Seysses Arts Martiaux à seize de ses licenciés. Invité par les clubs de Dojo Tonic et Colomiers, le club seyssois participe à un stage avec Ryuju Nagayama. Le champion de judo est de passage sur la région toulousaine et nous invite à partager son savoir. Pendant deux heures le matin, il nous démontre sa technique favorite sous tous ses angles en insistant sur les détails qui font la différence. Il n’hésite pas à corriger tous les participants qui font appel à lui et prend le temps de travailler avec le plus possible d’entre eux. L’après-midi, un nouveau cours de deux heures est proposé. Ce cours est plus axé sur les balayages. Enfin, en fin d’après-midi, un cadet seyssois à la chance et l’honneur d’être choisi pour faire un combat avec lui. Un vraiment moment de bonheur pour cet élève. Le stage se termine sur un échange verbal sur le judo où Nagayama nous fait part de son planning d’entraînement, de son avis sur l’évolution de l’arbitrage et de beaucoup d’autres choses qui participent un peu plus à l’émerveillement de tous les judokas présents.

Lorys Tougne : Une ceinture noire seyssoise

Lorys Tougne : Une ceinture noire seyssoise

Remise de la ceinture noire de Lorys TOUGNE

Remise de la ceinture noire de Lorys TOUGNE

Lorys Tougne commence le judo ceinture blanche à l’âge de 4 ans au Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu. Il passe au cours des années tous ses grades au club, connaît tous les cours et apprend avec tous les professeurs. Il est un pur produit de la formation seyssoise. En minime, il participe aux championnats de France et en cadets accède au pôle espoir de Toulouse. Il participe aussi en cadets aux championnats de France espoir et aux championnats de France 2ème division. Dans cette progression, il ne lui manque qu’une seule chose, la ceinture noire. Après avoir obtenu ses UV kata, technique et implication dans le judo, il ne lui manque plus qu’à valider son UV combat. Lors des championnats de France cadets deuxième division, il remporte deux combats par ippons et marque les derniers points qui lui manquent. Lorys devient ceinture noire. Avec cette ceinture, la formation seyssoise est une nouvelle fois mise à l’honneur. Nul doute que l’avenir permettra à d’autres enfants de seysses de suivre le même chemin et d’atteindre les mêmes objectifs. Félicitations à Lorys, à son club et à ses professeurs.

Deux vétérans aux championnats de France

Deux vétérans aux championnats de France

Jean-Marc Maire sur la première marche du podium

Jean-Marc Maire sur la première marche du podium

Les sélections pour les championnats de France vétérans s’effectuent pendant les tournois nationaux. Deux vétérans du Seysses Arts Martiaux judo ju-jitsu sont engagés dans ce processus, Olivier Tougne et Jean-Marc Mairet. Ils participent tous les deux au Master d’Auch. Jean-Marc montre une nouvelle fois tout son potentiel et monte sur la plus haute marche du podium, 1er. Olivier se présente sur cette compétition diminué par des blessures et doit composer avec. Il arrache tout de même une belle 3ème place. Avec ces deux très beaux résultats, ils se qualifient pour les championnats de France qui auront lieu le 17 juin à Paris. Olivier Tougne et Jean-Marc Mairet sont les 9ème et 10ème qualifiés pour des championnats de France cette saison pour le club seyssois. Dans le même temps, quatre seyssois se rendent à Ceyrat pour les championnats de France cadets 2ème division et Espoir. En 2ème division, Lorys Tougne termine premier de poule et chute en 32ème de finale dans le tableau. Chez les espoirs, Tom Silvestri, Manolo Camus et Hugo Soulié passent la phase de poule. Hugo et Tom s’arrêtent en 32ème de finale. Manolo réalise une super performance et se classe 9ème sur près de 100 judokas.

Les « rois de Réalmont »

Les « rois de Réalmont »

Les « rois » de Réalmont de gauche à droite Tom SILVESTRI, Tristan RAUD, Hugo SOULIE, Lorys TOUGNE, Manolo CAMUS, Lucas DESMOULARD, Xavier METAYER (Coach)

Les « rois » de Réalmont de gauche à droite Tom SILVESTRI, Tristan RAUD, Hugo SOULIE, Lorys TOUGNE, Manolo CAMUS, Lucas DESMOULARD, Xavier METAYER (Coach)

Après le championnat de France cadets, les élèves du Seysses Arts Martiaux reprennent leur train train avec le tournoi de Réalmont. Ils sont 6 engagés sur cette manifestation Lorys Tougne, Tom Silvestri, Hugo Soulié, Manolo Camus, Tristan Raud et Lucas Dumoulard. La compétition commence mal pour Lucas qui se blesse dès le premier combat et doit rendre les armes. Les cinq autres seyssois sortent de la phase de poules et accèdent au tableau final. Manolo, qui n’est pas dans un grand jour, s’arrête en quart de finale et termine 5ème. Les demi-finales offrent un duel fratricide entre Hugo et Tom. Hugo prend le dessus et accède à la finale, Tom se contente d’une très belle 3ème place. Lorys, toujours en déficit de poids, s’arrête lui aussi en demi-finale. Il montre une nouvelle fois tout son talent et de belles promesses pour la saison prochaine, 3ème. Enfin Hugo et Tristan sont les « rois de Réalmont ». Ils réalisent une journée sans faute et enchaînent les victoires. Tous les deux enlèvent le titre, 1er. Le Seysses Arts Martiaux attend maintenant avec impatience les dernières échéances , les championnats d’Occitanie par équipe et les championnats de France 2ème division et espoirs.

Nathan Silvestri au sommet

Nathan Silvestri au sommet

Nathan SILVESTRI sur la 1ère marche du Podium

Nathan SILVESTRI sur la 1ère marche du Podium

Sur un week-end, le Seysses Arts Martiaux judo ju-jistu se déplace de Toulouse à Paris en passant par Tarbes. Le samedi, Nathan Silvestri est à Tarbes pour les zones ouest benjamins. Nathan réalise un parcours sans faute. Il termine premier de poule et enchaîne les victoires dans le tableau final. Le judoka seyssois monte sur la première marche du podium et décroche sa qualification pour les régions Occitanie. Dans le même temps, trois cadets sont à Paris pour les championnats de France 1ère division, le plus haut niveau de compétition nationale. Malheureusement, Hugo Soulié, Manolo Camus et Tristan Semenadisse ne peuvent sortir leur épingle du jeu. Enfin, le dimanche, trois seniors sont à Toulouse pour les zones ouest 1ère division. Nolwenn Raud et Gabriel Parra enlèvent le titre, 1er. Antony Parra, malgré une blessure à la main, arrache une très belle 3ème place. Ils sont tous les trois qualifiés pour les championnats d’Occitanie 1ère division. Avec quatre qualifiés de plus pour les championnats d’Occitanie et trois représentants aux championnats de France cadets 1ère division, le Seysses Arts Martiaux vise toujours plus haut.